Devenir Maître de stage Universitaire

Qu’est-ce qu’un Maitre de stage universitaire (MSU) ?

Un MSU est un médecin généraliste enseignant, qui accueille à son cabinet des étudiants en médecine.
Ce stage est essentiel dans leur cursus :
  • Pour les internes (7e année), il constitue une confrontation à l’exercice de leur spécialité. Il se déroule sur une période de 6 mois chez un binôme ou un trinôme de MSU. Après une phase d’observation active, les internes assurent progressivement les consultations en autonomie sous votre supervision.
  • Pour les externes (4e année), il offre l’opportunité de découvrir pendant 6 semaines la discipline Médecine Générale et de faire un choix éclairé aux ECN.

Quels bénéfices pour le MSU

Ces stages ne bénéficient pas qu’aux étudiants. Pour le médecin généraliste, devenir enseignant est un apport majeur à son activité : gagner en réflexivité, rompre la monotonie de l’exercice (lutte contre le burn-out), partager, échanger, diversifier son activité, promouvoir la médecine générale, améliorer sa pratique, passer le relais à la nouvelle génération, etc…
C’est également l’occasion de travailler avec l’équipe des enseignants du département de médecine générale (DMG).
Ces stages sont parfois l’occasion de rencontrer son futur remplaçant voire même son futur successeur. Enfin, la fonction d’enseignant du MSU est valorisante pour son image auprès de ses patients.

Quelles conditions faut-il remplir ?

  • Être qualifié en médecine générale (conseil de l’ordre)
  • Exercer en libéral (installé ou collaborateur) depuis 2 ans au moins pour accueil des internes ; ou 1 an pour accueillir des externes. (Les médecins salariés peuvent également devenir MSU, sous conditions).
  • Ne pas exercer exclusivement une médecine à exercice particulier (homéopathie, ostéopathie, mésothérapie, acupuncture…).
  • Se former à la pédagogie* et être agréé par l’ARS.
    • Formation pédagogique DPC S1 « initiation à la maitrise de stage » pour accueillir des internes
    • Formation pédagogique DPC S2 « encadrer des externes en stage de médecine générale » pour accueillir des externes.

Cette activité d’enseignement est-elle rémunérée ?

Oui, une rémunération pédagogique est prévue pour le MSU, de l’ordre de 900€ (honoraires) pour l’accueil d’un externe pendant 6 semaines et de 600 €/mois (honoraires) à répartir entre les 2 ou 3 MSU qui assurent l’encadrement de l’interne.

Et ma patientèle dans tout ça ?

Dans l’immense majorité des cas, les patients acceptent très bien la présence d’étudiants dans le cabinet ou le centre de santé, à condition que leur présence soit signalée (affiche en salle d’attente, message de la secrétaire, etc.) et de solliciter leur avis à chaque consultation.